Lucie Raulin, l’histoire

1892

Création de l'école

1947

Reprise de l'école par Arlette Deviliers

1985

Mireille Tapon développe la danse contemporaine et reprend l'école au décès d'Arlette

2012

Reprise de l'école par Cindy et Cyril et création du centre chorégraphique

2013

Déménagement à la chapelle (salle Nef)
L'école « Lucie Raulin » est la première et la plus ancienne école de danse de Boulogne-sur-Mer, fondée en 1892 par une danseuse classique belge « Lucy Raulin ».

Elle crée une salle de danse dans ce qui est aujourd'hui le grenier de la Bibliothèque municipale des Annonciades.

La mairie lui aménage ensuite une autre salle Bvd Clocheville. Elle fonde dès le début de la 2nd guerre, une amicale pour financer « le souper de l'enfant » grâce aux spectacles de danse donnés au Théâtre Monsigny. Mais le bombardement du 19 mai 1940 détruit ce quartier de la gare des Tintelleries.

Après la seconde guerre, c'est une de ses amie, professeure de danse classique à Paris, ayant pour pseudonyme « Arlette Deviliers » qui reprendra l'école dans différents lieux de la ville.

A plus de 80 ans, Arlette passe le flambeau à son ancienne élève Mireille Tapon. Cette dernière, professeure au conservatoire, amènera à Boulogne-sur-Mer, à la fin des années 80, la danse contemporaine.

Au décès d'Arlette, Mireille reprend l'école Lucie Raulin et évolue à la salle municipale de danse Edouard Herriot.

En parallèle, elle dispense des cours de danse à Paris et propose à deux anciens élèves, Cindy Picot et Cyril Fournier, chorégraphes et concepteurs scéniques de NeoStreet Compagnie, de reprendre et faire perdurer "Lucie Raulin".

En 2012, Ils s 'entourent de professionnels de la danse, d'artistes et de chorégraphes autodidactes locaux pour diversifier leur offre et développer les activités "parents-enfants".
Cette démarche a permis d'enraciner la ligne directrice de l'association : rendre la culture accessible à tous et développer un centre des arts du spectacle complet.